Astellas – Étude de cas #6

PROBLÉMATIQUE

CONVAINCRE LES 14 MILLIONS DE FRANÇAIS ATTEINTS D’HYPERACTIVITÉ VÉSICALE DE CONSULTER UN MÉDECIN.

NOTRE RÉPONSE

Prendre de la hauteur par une campagne d’intérêt général, à l’exemple d’une campagne de sensibilisation afin de faire comprendre que le premier remède de l’hyperactivité vésicale, c’est son médecin généraliste. Nous nous sommes appuyés sur un insight : “si votre vessie vous appelle plus de 8 fois/jour, je consulte un médecin.” Pour dédramatiser la pathologie, nous avons choisi le registre de l’humour par la création d’un key visual, le portable que nous mettons en scène dans des situations du quotidien. Un concept simple, facilement compréhensible dans tous les pays. Le dispositif, des films courts qui renvoient sur un site dédié vessiehyperactive.fr.

Astellas - etude de cas fosbury